Dans les champs turcs de noisetiers, le goût amer du Nutella

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Giresun et Ordu (Turquie), de notre envoyé spécial. – Ceylan Teker n’a jamais entendu parler de Ferrero. Cela fait pourtant onze ans que la jeune femme se rend chaque été sur les rives turques de la mer Noire pour la cueillette des noisettes, et une partie de sa récolte a forcément fini dans des pots de Nutella, le produit phare du géant italien de l’agroalimentaire, qui absorbe plus du tiers de la production turque.