Craignant une escalade à Idlib, des Syriens fuient vers la frontière turque

Par
Alors que le gouvernement syrien et ses alliés ont repris la semaine dernière les bombardements dans la province d'Idlib, dernier bastion rebelle dans le nord-ouest du pays, de nombreux Syriens ont fui vers des villages frontaliers avec la Turquie, craignant une offensive de grande ampleur.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

IDLIB, Syrie (Reuters) - Alors que le gouvernement syrien et ses alliés ont repris la semaine dernière les bombardements dans la province d'Idlib, dernier bastion rebelle dans le nord-ouest du pays, de nombreux Syriens ont fui vers des villages frontaliers avec la Turquie, craignant une offensive de grande ampleur.