La Chine demande à Bachelet (Onu) de respecter sa souveraineté

Par
La Chine a appelé mardi la Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l'homme, Michelle Bachelet, à respecter sa souveraineté, celle-ci ayant demandé que des observateurs soient autorisés à vérifier les informations selon lesquelles des Ouïghours seraient détenus dans des camps de rééducation au Xinjiang.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PEKIN (Reuters) - La Chine a appelé mardi la Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l'homme, Michelle Bachelet, à respecter sa souveraineté, celle-ci ayant demandé que des observateurs soient autorisés à vérifier les informations selon lesquelles des Ouïghours seraient détenus dans des camps de rééducation au Xinjiang.