L'Onu accuse Damas de trois attaques au chlore en Syrie

Par
Les forces gouvernementales syriennes ont bombardé au chlore cette année la Ghouta orientale et la province d'Idlib, ce qui constitue des crimes de guerre, déclare une commission d'enquête des Nations unies dans un rapport publié mercredi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

GENEVE (Reuters) - Les forces gouvernementales syriennes ont bombardé au chlore cette année la Ghouta orientale et la province d'Idlib, ce qui constitue des crimes de guerre, déclare une commission d'enquête des Nations unies dans un rapport publié mercredi.