Les services de sécurité éthiopiens accusés de l'attentat du 23 juin

Par
Le procureur général d'Ethiopie a accusé lundi des membres des services de sécurité d'avoir perpétré l'attaque à la grenade contre un rassemblement où le nouveau Premier ministre, Abiy Ahmed, venait de prononcer un discours, le 23 juin dernier.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

NAIROBI (Reuters) - Le procureur général d'Ethiopie a accusé lundi des membres des services de sécurité d'avoir perpétré l'attaque à la grenade contre un rassemblement où le nouveau Premier ministre, Abiy Ahmed, venait de prononcer un discours, le 23 juin dernier.