Lasagnes au cheval: la traçabilité en défaut

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’échelle exacte de l’affaire des lasagnes au cheval n’est pas encore connue, mais d’après Benoît Hamon, ministre délégué à la consommation, la substitution aurait rapporté plus de 300 000 euros à ses auteurs. Des produits contenant de la viande de cheval en lieu et place de viande bovine ont été découverts en Irlande, au Royaume-Uni, en France, en Belgique et en Suède, et d’autres pays pourraient être touchés. En effet, la société française Comigel, basée à Metz, qui a fabriqué les plats cuisinés litigieux pour le groupe suédois Findus a des clients dans seize pays.