Allemagne: Une guerre de succession se profile au SPD

Par
La proposition de nommer Andrea Nahles présidente par intérim du Parti social-démocrate allemand ne fait pas l'unanimité et annonce une guerre de succession au sein du SPD, six jours après la conclusion d'un nouvel accord de coalition avec les conservateurs.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BERLIN (Reuters) - La proposition de nommer Andrea Nahles présidente par intérim du Parti social-démocrate allemand ne fait pas l'unanimité et annonce une guerre de succession au sein du SPD, six jours après la conclusion d'un nouvel accord de coalition avec les conservateurs.