USA: Vote de confirmation de l'Attorney General probablement mercredi

Par
William Barr, candidat désigné par Donald Trump pour devenir Attorney General (ministre de la Justice), pourrait être confirmé mercredi par le Sénat américain malgré les inquiétudes des démocrates concernant sa future gestion de l'enquête russe menée par le procureur spécial Robert Mueller.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

WASHINGTON (Reuters) - William Barr, candidat désigné par Donald Trump pour devenir Attorney General (ministre de la Justice), pourrait être confirmé mercredi par le Sénat américain malgré les inquiétudes des démocrates concernant sa future gestion de l'enquête russe menée par le procureur spécial Robert Mueller.

Le Sénat, où les républicains sont majoritaires, a voté mardi en faveur de la tenue du vote de confirmation de William Barr. Ce vote pourrait avoir lieu mercredi, a déclaré le sénateur républicain Lindsey Graham.

William Barr, qui a été Attorney General sous la présidence de George H.W. Bush dans les années 1990, est loué par des parlementaires des deux camps pour son expérience au sein du département de la Justice et une carrière sur laquelle Donald Trump n'a eu aucune influence.

Si sa nomination venait à être confirmée, comme cela est attendu, il aura la charge de superviser l'enquête russe actuellement coiffée par le numéro deux du département de la Justice, Rod Rosenstein.

Lors de son audition par la commission des Affaires judiciaires du Sénat le mois dernier, William Barr s'est engagé à protéger l'enquête menée par Robert Mueller sur une possible ingérence russe dans l'élection présidentielle remportée par Donald Trump en novembre 2016 et une éventuelle collusion entre le Kremlin et des membres de l'équipe de campagne Trump.

Il a tenu à souligner dès l'ouverture des débats qu'il ne pensait pas que le procureur Mueller veuille mener une "chasse aux sorcières" contre Trump et ses proches, comme l'en accuse le président américain.

La démocrate Dianne Feinstein a dit durant cette audition craindre que William Barr cherche "à tirer des conclusions avant de connaître les faits" pour avoir rédigé l'an dernier un document de 19 pages dans lequel il critiquait la manière dont Mueller menait cette enquête.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale