Côte d'Ivoire: un simulacre électoral enfonce le pays dans la crise

Par

Après la crise politique du mois dernier en Côte d'Ivoire, chaque camp fait mine de vouloir relancer un processus électoral bloqué depuis des années. Mais ni le président Gbagbo, ni les Forces nouvelles de l'ancienne rébellion, ni l'opposition n'y ont intérêt. Face à une communauté internationale impuissante, la population s'exaspère.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il est des polémiques qui ne sont pas anodines, réveillant de très mauvais souvenirs. Ainsi en est-il de l'échange vif entre le président de l'Assemblée de Côte d'Ivoire, Mamadou Koulibaly, et le journaliste-écrivain Venance Konan. Le sujet ? L'ivoirité. Que ce thème revienne dans l'actualité est tout sauf rassurant: c'est sur cette question de l'ivoirité que la Côte d'Ivoire a sombré en 2002 dans une guerre civile qui a conduit à la partition de fait du pays.