Entre l’Europe et les Etats-Unis, une rupture de l’Histoire

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

***

***

Merci pour cette vidéo !

tss tss. Lisez le bouquin. C'est Ludovic L. qui l'a euphémisé par ses questions (c'est très Mediapart ça...). Cohen est aussi dans la lignée de Paxton sur le rôle de la technocratie personnaliste (et donc de Vichy) : http://blog.europa-museum.org/post/2012/12/28/Le-Mythe-Schuman-et-les-origines-de-l-Union-europ%C3%A9enne

Sourire

Tous les pays qui ont essayé de contourner le dollar ont eu de sérieux ennuis ... (Irak, Lybie, Syrie ...) 

 

Ne vous plaignez pas trop, cet article est déjà bien subversif, l'essentiel est dit sur le role des USA et de leur "millieu" d'affaires.

Il démonte déjà pas mal le mythe de Monnet et Schuman. Faut leur laisser le temps d'aller jusqu'au bout Sourire

"Le monde entier doit devenir les US"

Vous ne croyez pas si bien dire, ce processus est déjà en route. En fait, la construction européenne n'est pas aussitôt née sur le terrain qu'elle est déjà dépassée. Si encore ils respectaient les us et coutumes de chacun, leur culture spécifique,  mais non, il faut tout balayer pour se fondre dans la leur. Voir leur propagande par leur présence, et  leurs films, le meilleur vecteur pour lisser une culture. J'en ai pour preuve notre voisine, l'ESPAGNE, qui ne ressemble plus à rien, sauf à être l'ombre des USA. Envolée leur culture. Se sont les immigrés espagnols qui se sont réfugiés chez nous, sous FRANCO, qui sont encore les gardiens de cette culture disparue. C'est triste.  

 

 

 

Les orientations politiques de réformes (Féodales) en France: 

 

http://ec.europa.eu/europe2020/pdf/csr2016/csr2016_france_fr.pdf

                                           

Pour mémoire:

Le référendum français sur le traité établissant une constitution pour l'Europe (aussi appelé traité de Rome II ou traité de Rome de 2004) eut lieu le 29 mai 2005. À la question « Approuvez-vous le projet de loi qui autorise la ratification du traité établissant une constitution pour l'Europe ? », le « non » recueille 54,68 % des suffrages exprimés.

l'UPR = Frexit       

Le programme inspiré du CNR ( Les JOURS HEUREUX ) ce soir :

https://www.upr.fr/actualite/france/inscrivez-francois-asselineau-presente-programme-14-mars-2017-premiere-a-paris

 

 

 

Certes, mais après 70 ans de manipulations et de mensonges, il faudrait mettre le turbo !

 

Urgence élection présidentielle oblige. L’UE et l’atlantisme, un poison qui va probablement éliminer la gauche au premier tour. C’est la divergence majeure entre Hamon et Mélenchon.

 

 

C’est vrai, cela va dans le bon sens !

 

Mais il y a urgence à connaître la vérité, élection présidentielle oblige !

 

L’UE va être un sujet décisif.

 

 

 

 

Je veux bien vous croire !

 

En vérité je me suis posé la question.

 

Ne vous plaignez pas trop, cet article est déjà bien subversif, l'essentiel est dit sur le role des USA et de leur "millieu" d'affaires.

Il démonte déjà pas mal le mythe de Monnet et Schuman. Faut leur laisser le temps d'aller jusqu'au bout

Rigolant

***

Histoire : W. Hallstein, le nazi devenu président de la C.E

https://lesbrindherbes.org/.../nazi-devenu-president-de-commission-europeenne-preuv...

25 mai 2016 - Walter Hallstein était le premier président de la commission européenne. Concepteur de la construction européenne, il fût aux yeux de ...

Vous avez raison, dans toutes ces affaires, il ne faut pas oublier le dollar, la monnaie commune du monde entier. Et qui veut sortir du dollar tombe vite en guerre contre les USA.

"L'idéologie dominante est celle de la classe dominante", c'est bien aux US que se trouve la classe bourgeoise la plus dominante et de loin de tous les États du Monde. Les empires disparaissent, pas les cultures, elles se maintiennent tout en se transformant, semble t-il. Peut être même en s'expatriant comme vous le faites remarquer.

Un petit point, à mon sens très important, est mentionné à la fin de cet article: la France est le pays européen dont les dépenses dans la Défense sont les plus élevées en valeur absolue, aussi bien qu'en % du PIB (pour les grands pays européens).

Il est clair que le montant cumulé de ces dépenses au fil des années a eu un impact très significatif sur l'état actuel de la dette (et l'effet est cumulatif bien entendu).

L'affaiblissement de l'OTAN va peut-être enfin relancer l'Europe de la Défense ou, dans une mesure moindre, permettre à la France à la fois d'assoir davantage son poids dans la conduite de l'Europe, et récupérer des subsides à la mesure de sa force de projection.

Après tout, le seul pays européen à disposer de l'arme nucléaire, de porte-avion nucléaire permettant une projection de force, et d'une flotte de sous-marins nucléaires d'attaque et lanceurs d'engins est désormais la France. Dans un monde plus incertain, et avec la pression de la Russie voisine, ce sont des atouts que la France peut et doit valoriser (d'autant que cela coûte et à couté des sommes colossales dans le passé).

Je n'ai pas tellement envie d'une armée française à la botte de la politique allemande d'hégémonie commerciale et la faiblesse des 2 derniers  présidents  français ne m'y incline pas.

+ 1

Tout pareil Clin d'œil

Rigolant

Ou se faire piquer son armée par l'Allemagne sur la base du Pentagone bruxellois en gestation (le Pentagone étant, comme l'explique très bien Chomsky depuis le MIT, le Ministère qui subventionne toute la recherche, publique-privée aux EU. Le rêve des Konzerns...

***

Je ne me souviens plus très bien, mais j'ai lu récemment, il me semble que c'est CH.CHAVAGNEUX, dans Alter-Éco. qui dit avoir lu EUCKEN, le fondateur de l'ordo-libéralisme :

L'ordo-libéralisme serait juste déclaratif, sans aucune démonstratioin, ni raisonnement, juste il serait souhaitable que nous fonctionnions comme cela.

Et puis toute l'UE s'y est mise, à la queue leu-leu ? Parce que cette méthode profite aux propriétaires de capitaux ?

 

  • Nouveau
  • 13/03/2017 12:57
  • Par

 

En 1945, toute l'Europe était ruinée, ses infrastructures dévastées...La guerre froide remplaçant la chaude...

''Relancer, d’accord, mais pour aller où ?'' vous nous dites...

Très clairement vers un modèle fédéral intégré, l'Europe des petites nations ayant fait la démonstration, durant les siècles passées, que les guerres sont leur ciment!

EM! se positionne vers un vrai fédéralisme avec son allié, l'Allemagne. Pour cela, la France, grand pays doit se réformer, couper les robinets de la gabegie et mettre à l'hombre les sangsues les plus gloutonnes.

Seul le mouvement EN MARCHE! composé d'hommes et de femmes de tous les horizons, fertilisera un dialogue social en panne par la faute de l'entre soi corporatiste et populiste de droite et de gauche. Fermez le ban.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Vous attendez ma réponse avant d'arriver à construire la votre ?

"Seul le mouvement EN MARCHE! composé d'hommes et de femmes de tous les horizons, fertilisera un dialogue social en panne par la faute de l'entre soi corporatiste et populiste de droite et de gauche". Hum. Voilà un langage qui me rappelle quelque chose. Je proposerai bien à Laurent Mauduit une petite séance de spiritisme... En attendant, la Sardonie elle aussi se met en marche : https://www.youtube.com/watch?v=iV2ViNJFZC8
""Seul le mouvement EN MARCHE! composé d'hommes et de femmes de tous les horizons, fertilisera un dialogue social en panne par la faute de l'entre soi corporatiste et populiste de droite et de gauche". Mais oui, c'est ce que dit Cohen dans son bouquin, et Ludovic L. est passé à côté du rapport avec Macron, comme Mauduit voit le "spectre du fascisme" ailleurs que dans l'"eurfascisme" en gestation (et plus que ça si on va se promener en Grèce) : "Adossée à la liturgie d’une Europe communautaire sortie en droite ligne des projets de la Résistance, l'historiographie classique passe naturellement sous silence tout ce que cette entreprise doit aux cercles intellectuels et politiques liés au régime de Vichy. Au nom de la Révolution nationale. En réalité, l'influence des idées corporatistes et personnalistes a complètement surdéterminé la genèse des premières institutions européennes. Ainsi, le projet d'une autorité supranationale chargée de gérer l'économie de marché «sans contrôle parlementaire» (comme le propose Schuman en mai 1950) hérite de ces conceptions. Sous quel commandement doit être placée l’économie ? Celui d’«un collège d'hommes indépendants» répondant à cet impératif propre à toute institution technique : «la compétence» détachée des «options politiques». Et puisque «ce sont des facteurs techniques qui commandent l'évolution de l'humanité», il faut donc, dans l'ordre international, «substituer les techniciens aux hommes politiques». Ces mêmes considérations, qui appellent les techniciens à assumer «les responsabilités du pouvoir», justifient la construction de l'Europe. Car «la Communauté européenne» propose une alternative, «une philosophie économique» qui ne serait «ni le socialisme ni le libéralisme ni le capitalisme» mais «quelque chose de nouveau» et de «totalement irréalisable dans un cadre national». Telle est bien l'ambiguïté qui relie cette «communauté économique» –instituée dans les années cinquante afin de donner à l'Europe les assises d'une «communauté plus large et plus profonde»– à cette autre «communauté », imaginée dans les années de guerre sous l'égide du Maréchal Pétain." http://blog.europa-museum.org/post/2012/12/28/Le-Mythe-Schuman-et-les-origines-de-l-Union-europ%C3%A9enne
Notez que si les politiques se la jouent techniciens neutres, c'est un juste retour des choses que ce soient des techniciens (je pense à l'homme dont il ne faut dire le nom) qui réagissent en revivifiant la politique (eux savent faire la différence entre les deux !)

> Tandis que les états fédéraux comme les Etats Unis ne font jamais la guerre .

Du moins se font ils très rarement la guerre entre leurs états fédérés. C'est déja pas mal.

"Couper les robinets de la gabegie" 

Ca rappelle Pétain ... Déçu

Il a fait payer aux Français le Front populaire. 

En ruinant la France. 

 

***

+1

Les USA ont provoqué plus de 201 conflits armés à eux seuls sur les 60 dernières années. © Résistance

Vous voulez donc fertiliser le dialogue social, je me disais bien que votre pot jack contenait le meilleur fertilisant qui soit : du fumier. Cependant si vous pouviez aller fertiliser un peu plus loin ....
........."Du moins se font ils très rarement la guerre entre leurs états fédérés. C'est déja pas mal." Très rarement ne veut pas dire plus jamais

Oui, objection recevable, cela aurait mérité une question... L.

***

Oui. La montée en puissance de l'Allemagne réunifiée a rompu l'équilibre issu de l'après-guerre. Il y a désormais deux puissances impériales (au sens de Christophe Charle) qui tendent à rivaliser en Europe, l'Allemagne et les EU.

est ce pour cela que trump denigre l'OTAN et veut une alliance avec la Russie pour coincer  l'allemagne ?

erratum : lire "Etats impériaux", http://blog.europa-museum.org/post/2011/12/08/polarit%C3%A9s-d-avant-guerre-%C3%A0-travers-les-d%C3%A9bats-sur-les-conceptions-possibles-de-la-construction-europ%C3%A9enne

Il me semble que Trump identifie deux concurents  majeurs, la Chine et l'Allemagne, principalement du fait de leur puissance commerciale (à comparer aux US, qui sont en sérieux déficit depuis bien longtemps). D'où l'intérêt de ne pas se fâcher avec la Russie. Cette dernière qui n'est pas contrairement à ce que pensent certains une menace sérieuse, étant déjà au maximum de ses possibilités pour défendre ses positions acquises (Ukraine, Syrie, plus dans le futur son vaste territoire) contestées par les Etats-Unis pour la Syrie et justement l'Allemagne pour l'Ukraine.

Ouf, vous remettez quelques points sur les "i" en deux commentaires. Pas mal !!!

*

  • Nouveau
  • 13/03/2017 15:23
  • Par

Il s'agit donc plutôt d'un retour aux stratégies antérieures à la Deuxième guerre mondiale.

Qui ont fait leurs preuves.

L’universitaire Antonin Cohen décrit le soutien décisif que les États-Unis ont apporté au projet européen dans les années 50.

C'est rigolo ... Il me semble me souvenir qu'on nous avait vendu l'Union européenne comme un moyen de contre-balancer la puissance des USA ...  L'Union européenne devait nous protéger des aspirations hémégoniques et impérialistes des USA ... 

Et brusquement, on apprend que les USA étaient dans le projet dès le début ? Sourire

Walter Hallstein, un sympathisant nazi qui avait conçu le projet de NEUE EUROPA dans les années 30 pour Hitler, arrêté en uniforme nazi par les Américains en 1945 et qu'on retrouve en 49 à côté d'Adenauer pour le Traité de Rome ... Jean Monnet et Robert Schuman porteurs du projet et rétribués comme des employés par la CIA. Tout ça, c'est vrai alors ? 

 Ben moi, je le savais depuis longtemps ... 

Les origines cachées de la "construction européenne" par François Asselineau (2014) 

Une conférence de 4 heures car l'Union européenne est un organisme très secret et cela nécessite beaucoup d'explications ... 

Maintenant, si vous préférez continuer à croire ce que racontent les media, les sondages qui appartiennent à de grands groupes industriels et financiers, libre vous êtes bien sûr  ... 

 

C'est pas un livre récent... Là Ludovic L. fait semblant de le découvrir, et bon via son interview en livre une version fort euphémisée. Croyez qu'Asselineau l'a lu pour préparer cette conférence... comme aussi Lacroix-Riz. Il a vulgarisé ces choses, ce que n'a pas trop fait Ludovic L. Qui d'ailleurs bosse pour le journal Le Soir en Belgique. Je dis ça parce que si on compare avec le compte-rendu qu'en a donné ATTAC-Bruxelles, réalisé par des militants qui, eux, ne sont pas payés pour (sans citer le livre faut dire, mais d'où qu'on se tourne c'est la foire aux hypocrites et aux canards qui courent sans tête ! Mais toutes les citations entre guillemets en sont tirées.)... A lire dans ce pdf, article Schuman dynamité : http://bxl.attac.be/spip/IMG/pdf_Angles_d_Attac_DECEMBRE_2012_JOURNAL_ELECTRONIQUE_Texto_2_.pdf
  • Nouveau
  • 13/03/2017 21:18
  • Par

François Asselineau, UPR, atomiser la matrice et les mythomanes... © Des illusions

L'argument qui tue ... 

"L'Europe c'est la Paix" - Oui - et le peuple tient essentiellement à la Paix vu que c'est lui qui va se faire massacrer en temps de guerre. 

Mais la Paix et la stabilité, pour certains, c'est surtout bon pour les affaires et là, encore, le peuple se retrouve en première ligne sous les coups de la cupidité et de la violence des milieux d'affaires. 

La Résistance n'était pas un programme mais a donné naissance au Programme national de la Résistance qui a permis la reconstruction de la France et aux 30 glorieuses. 

Aujourd'hui, le peuple se doit, pour l'avenir,  résister à l'Union européenne des banquiers et des industriels. 

 

Eh bien je crois que cela plait à un nombre de gens de plus en plus important de se sentir intelligent et c'est tant mieux.

Il devenait urgent avant le point de non-retour ( promis par les 1 %, aidés par l'évolution de la science et de la technique ) que nous citoyens comprenions que nous avons des devoirs avant d'avoir des droits.....et que quand ceux-ci sont exercés, la lente marche de l'idée de la démocratie peut continuer à évoluer jusqu'à, sait-on jamais, la démocratie elle-même.

La force de l'opinion publique est bien plus forte que tout, et si elle conçoit puis valide le fait que les choses qui nous rassemblent sont des mutiples de celles qui nous divisent alors le plus essentiel de notre lutte est amorcé.

Retenons encore une chose dans l'histoire de la lutte des classes : rien n'est jamais gagné et en cela il convient même aprés les plus grandes victoires de garder les yeux ouverts car comme le dit Francois Asselineau, l'histoire ne se répète jamais....elle bégaye toujours..

  • Nouveau
  • 14/03/2017 02:19
  • Par

Médiapart ? : Francois Asselineau ?

Médiapart ? : Francois Asselineau ?

Médiapart ? : Francois Asselineau ?

Médiapart ? : Francois Asselineau ?

Médiapart ? : Francois Asselineau ?

Médiapart ? : Francois Asselineau ?

Médiapart ? : Francois Asselineau ?

Désolé, je ne connais pas les alphabets grec, russe, arabe ou chinois.

Alors je ne poserai pas la question du pourquoi l'on paye sur votre média d'informations puisqu'il faut bien reconnaitre vos qualités évidentes, mais là sur la question de votre censure de plus en plus assourdissante envers Francois Asselineau et l'UPR je vous le demande :                                                  

                                                        POURQUOI ???

 

 

Les Etats Unis ont fait leur développement sur de l'énergie abondante et bon marché. C'est un pays ou la seule histoire est une conquête. Cette époque est d'une façon ou d'une autre terminée. Nous avons beaucoup trop consommé d'énergie et notre espace est maintenant limité.

 

Par contre, ils limitaient le développement d'une grande zone d'histoire et de culture. En ce repliant chez eux, ce qui a constitué le berceau de bien civilisation pourrait reprendre couleur et importance.

 

C'est la Méditerranée.

 

Edgard Pisani, la Méditerranée et le Moyen Orient

 

https://www.youtube.com/watch?v=B29v6HmhKlY

 

 

Lire plutôt le dernier livre d'Olivier Delorme ( agrégé d'hitoire, maître de conf' a science po et spécialiste de l'histoire des Balkans.....)"les 30 bonnes raisons pour sortir de l'europe" en 30 chapitres donc...

une très bon cours d'histoire "non atlantiste"...;-)

compte-rendu perso du livre de Delorme : http://blog.europa-museum.org/post/2016/12/12/30-bonnes-raisons-de-sortir-de-l-Europe

"L' Union Européenne" Le projet d'Hitler récupéré par les USA

https://www.youtube.com/watch?v=JuFplXqjUhQ

 

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale

L’entretien a été réalisé à Paris le 4 mars. Il a été relu et amendé à la marge par Antonin Cohen.