Au-delà de sa réélection, la question de l'après-Poutine se pose déjà

Par
La réélection pour six ans de Vladimir Poutine à la présidence russe dimanche prochain ne fait aucun doute mais la question qui devrait dominer son quatrième mandat est celle de sa succession en 2024.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MOSCOU (Reuters) - La réélection pour six ans de Vladimir Poutine à la présidence russe dimanche prochain ne fait aucun doute mais la question qui devrait dominer son quatrième mandat est celle de sa succession en 2024.