Tokyo ne croit pas que Pyongyang cherche à gagner du temps

Par
Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, ne croit pas que la Corée du Nord va se servir des sommets attendus avec la Corée du Sud puis les Etats-Unis pour gagner du temps et poursuivre le développement de ses capacités nucléaires et balistiques, rapporte la présidence sud-coréenne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

SEOUL (Reuters) - Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, ne croit pas que la Corée du Nord va se servir des sommets attendus avec la Corée du Sud puis les Etats-Unis pour gagner du temps et poursuivre le développement de ses capacités nucléaires et balistiques, rapporte la présidence sud-coréenne.