Après l’accord Kim-Trump, Séoul veut croire au potentiel de changement de Pyongyang

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Séoul (Corée du Sud), de notre correspondant.– « Un nouveau chapitre s’ouvre », proclame ce mercredi 13 juin le quotidien sud-coréen Joongang, qui affiche en première page une photo gigantesque de Donald Trump et Kim Jong-un devant leurs drapeaux respectifs. L’accord signé à Singapour est « une victoire pour ceux qui veulent la paix », il permettra de « mettre fin au dernier conflit de la guerre froide », a salué le président sud-coréen Moon Jae-in, architecte du sommet. « Trump a ouvert la porte au progrès d’une façon qu’aucun de ses prédécesseurs, démocrate ou républicain, n’avait été capable ou désireux de faire », écrit même son conseiller diplomatique, Moon Chung-in.