Corée du Nord: Un ex-espion ou un ministre, qui négociera avec Pompeo ?

Par
Deux des plus proches collaborateurs du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, l'ancien chef des services de renseignements militaires Kim Yong-chol et son ministre des Affaires étrangères, Ri Yong-ho, ont vocation à être l'interlocuteur du secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo lors des rencontres qui traduiront en actes les promesses du sommet de Singapour.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

SEOUL (Reuters) - Deux des plus proches collaborateurs du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, l'ancien chef des services de renseignements militaires Kim Yong-chol et son ministre des Affaires étrangères, Ri Yong-ho, ont vocation à être l'interlocuteur du secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo lors des rencontres qui traduiront en actes les promesses du sommet de Singapour.