Espagne: Condamné, le beau-frère du roi a 5 jours pour se présenter aux autorités

Par
La justice a donné cinq jours à Inaki Urdangarin, beau-frère du roi Felipe condamné mardi en appel à plus de cinq ans de prison, pour se mettre à la disposition des autorités espagnoles, rapportent mercredi plusieurs journaux.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

MADRID (Reuters) - La justice a donné cinq jours à Inaki Urdangarin, beau-frère du roi Felipe condamné mardi en appel à plus de cinq ans de prison, pour se mettre à la disposition des autorités espagnoles, rapportent mercredi plusieurs journaux.

Inaki Urdangarin, époux de l'infante Cristina, a été condamné par le Tribunal suprême espagnol à cinq ans et dix mois de prison pour détournements de fonds publics, fraude fiscale et trafic d'influence.

En première instance, en février 2017 et à l'issue de six ans d'enquête, il avait été condamné par le tribunal de Palma de Majorque (Baléares) à six ans et trois mois de prison.

Il s'est installé en Suisse avec sa femme et leurs quatre enfants mais s'est présenté mercredi matin devant le tribunal de Palma pour être officiellement informé du jugement en appel.

Inaki Urdangarin, ancien médaillé olympique de handball, peut encore déposer un recours devant le Tribunal constitutionnel.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale