Le HCR dénonce le traitement "honteux" des migrants par l'Europe

Par
Le Haut Commissaire aux Nations unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, a déploré mercredi que l'Italie ou Malte aient refusé d'accueillir le navire humanitaire Aquarius tout en estimant que la responsabilité de la politique migratoire incombait à l'ensemble de l'Union européenne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

GENEVE (Reuters) - Le Haut Commissaire aux Nations unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, a déploré mercredi que l'Italie ou Malte aient refusé d'accueillir le navire humanitaire Aquarius tout en estimant que la responsabilité de la politique migratoire incombait à l'ensemble de l'Union européenne.