Obtenir d'un Etat étranger des données compromettantes? Oui, dit Trump

Par
Donald Trump a déclaré mercredi qu'il ne verrait rien de mal à accepter des informations compromettantes sur l'un de ses rivaux politiques si de telles données venaient à être proposées par un gouvernement étranger à son équipe de campagne électorale.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

WASHINGTON (Reuters) - Donald Trump a déclaré mercredi qu'il ne verrait rien de mal à accepter des informations compromettantes sur l'un de ses rivaux politiques si de telles données venaient à être proposées par un gouvernement étranger à son équipe de campagne électorale.