Restitution des fonds de dictateurs: le cas Ben Ali gêne la Suisse

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Genève, de notre correspondante.  1,8 milliard de dollars (1,3 milliard d’euros) : c’est la somme totale d’avoirs détournés par des potentats, dictateurs, politiciens ou fonctionnaires corrompus, que la Suisse a confisqués puis restitués à leur pays d’origine depuis 2003. Un record si l'on compare ce chiffre aux 5 milliards de dollars de fonds spoliés rendus par toutes les autres places financières réunies.