Colorado: Un Danois accusé d'être à l'origine d'un feu de forêt géant

Par
Un homme de nationalité danoise accusé d'être à l'origine du deuxième plus grand feu de forêt répertorié dans l'Etat du Colorado doit répondre de 141 chefs d'accusation d'incendie volontaire au premier dégré, ce qui correspond à chacun des bâtiments détruits par les flammes.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

DENVER (Reuters) - Un homme de nationalité danoise accusé d'être à l'origine du deuxième plus grand feu de forêt répertorié dans l'Etat du Colorado doit répondre de 141 chefs d'accusation d'incendie volontaire au premier dégré, ce qui correspond à chacun des bâtiments détruits par les flammes.

Selon des documents de justice, Jesper Joergensen, 52 ans, a été averti des charges retenues contre lui via une communication téléphonique à la prison du comté de Costilla, où il est détenu pour avoir allumé le feu de Spring Creek, dans le sud du Colorado, le 27 juin.

Les flammes, désormais contenues à 83% à la faveur de pluies et de températures plus basses, ont brûlé près de 108.000 acres (soit 437 kilomètres carrés) dans les monts Sangre de Cristo, situés dans les Rocheuses.

Selon les pompiers, plus de 130 maisons ont été réduites en cendres par l'incendie.

Les feux de forêt aux Etats-Unis ont déjà brûlé plus de 3,3 millions d'acres cette année, un total supérieur à la moyenne annuelle de quelque 2,6 millions d'acres observée au cours de la décennie écoulée, selon des données de la National Interagency Fire Center (NIFC).

Jesper Joergensen, un campeur dont le visa avait expiré, a dit à des enquêteurs qu'il pensait avoir éteint un feu qu'il avait allumé pour cuire des aliments. Mais le lendemain, il a constaté que la broussaille desséchée à proximité de son camping car avait pris feu, selon un rapport de police.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale