L'Iran quittera l'Irak et la Syrie si les deux pays le demandent

Par
Un proche conseiller de l'ayatollah Ali Khamenei, le guide suprême de la Révolution iranienne, a dit vendredi que Téhéran retirerait immédiatement ses "conseillers militaires" de Syrie et d'Irak si ces deux pays le demandaient.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MOSCOU (Reuters) - Un proche conseiller de l'ayatollah Ali Khamenei, le guide suprême de la Révolution iranienne, a dit vendredi que Téhéran retirerait immédiatement ses "conseillers militaires" de Syrie et d'Irak si ces deux pays le demandaient.