L'UE dénonce les insinuations "de mauvais goût" sur Juncker au sommet de l'Otan

Par
Jean-Claude Juncker souffrait d'une douloureuse crise de sciatique mercredi au sommet de l'Otan à Bruxelles, a déclaré vendredi un porte-parole de la Commission européenne, en dénonçant les insinuations "de très mauvais goût" selon lesquelles le président de la Commission était ivre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BRUXELLES (Reuters) - Jean-Claude Juncker souffrait d'une douloureuse crise de sciatique mercredi au sommet de l'Otan à Bruxelles, a déclaré vendredi un porte-parole de la Commission européenne, en dénonçant les insinuations "de très mauvais goût" selon lesquelles le président de la Commission était ivre.