Brésil: l’honneur perdu de Sérgio Moro, figure de la lutte anticorruption

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Rio de Janeiro (Brésil), de notre correspondant.–  Il a été le juge à la tête de « Lava Jato », cette immense opération anticorruption initiée en 2014 qui a abouti à la condamnation de l’ex-président Lula : le désormais ministre de la justice Sérgio Moro, devenu au fil du temps une figure héroïque pour une partie des Brésiliens, voit son image écornée à mesure que les médias mettent à jour ses pratiques irrégulières.