Au Maroc, un boycott des consommateurs contre la vie chère se met en place

Par Maha Hasnaoui (Les Haut-Parleurs)

Des consommateurs marocains font trembler les multinationales. Lancé en avril 2018, le boycott de certains produits pour protester contre la vie chère a fait perdre des centaines de milliers d'euros à trois entreprises, dont Danone. Comment fonctionne ce mouvement inédit au Maroc ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Durant l’été 2018, Mediapart s’associe aux Haut-Parleurs pour vous donner des nouvelles du monde. Aujourd’hui, rendez-vous au Maroc où, depuis avril dernier, l’appel au boycott de produits de trois multinationales, dont le français Danone, pour protester contre la vie chère a eu des effets significatifs. À tel point que le PDG de Danone est venu sur place pour écouter les doléances. Maha Hasnaoui décrypte ce mouvement.