Crimes de guerre au Yémen: Pas le moment d'enquêter, estime Ryad

Par
Les conditions sur le terrain ne sont pas propices à l'ouverture d'une enquête indépendante pour déterminer si des crimes de guerre ont été commis au Yémen, a estimé mercredi l'ambassadeur d'Arabie saoudite à Genève, en réponse à la demande du haut commissaire de l'Onu aux droits de l'homme.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

GENEVE (Reuters) - Les conditions sur le terrain ne sont pas propices à l'ouverture d'une enquête indépendante pour déterminer si des crimes de guerre ont été commis au Yémen, a estimé mercredi l'ambassadeur d'Arabie saoudite à Genève, en réponse à la demande du haut commissaire de l'Onu aux droits de l'homme.