Un militant des Pussy Riot hospitalisé à Moscou

Par
Piotr Verzilov, l'un des quatre membres des Pussy Riot qui ont interrompu la finale de la Coupe du monde de football entre la France et la Croatie le 15 juillet dernier à Moscou, est gravement malade et a été hospitalisé, ont annoncé sur Twitter des membres du groupe opposé au Kremlin.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MOSCOU (Reuters) - Piotr Verzilov, l'un des quatre membres des Pussy Riot qui ont interrompu la finale de la Coupe du monde de football entre la France et la Croatie le 15 juillet dernier à Moscou, est gravement malade et a été hospitalisé, ont annoncé sur Twitter des membres du groupe opposé au Kremlin.