Après Liu Xiaobo, d'anciens dirigeants communistes chinois s'insurgent contre la censure

Par

Vingt-trois hauts responsables du parti communiste chinois, aujourd'hui à la retraite, s'insurgent contre la censure et demandent plus de démocratie. Cet appel intervient alors que le régime tente de limiter l'impact de l'attribution du prix Nobel de la paix au dissident Liu Xiaobo. A Pékin, Jordan Pouille s'est entretenu avec l'un des signataires de cet appel, Xiao Mo.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

A Pékin, Jordan Pouille