Erdogan défend l'achat par la Turquie de missiles russes S-400

Par
Le président turc Recep Tayyip Erdogan estime qu'il n'y a aucun problème pour la Turquie, membre de l'Otan, à acheter à la Russie des missiles sol-air S-400 et à négocier avec Moscou sur le système de défense aérienne S-500, rapporte la presse locale vendredi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ISTANBUL (Reuters) - Le président turc Recep Tayyip Erdogan estime qu'il n'y a aucun problème pour la Turquie, membre de l'Otan, à acheter à la Russie des missiles sol-air S-400 et à négocier avec Moscou sur le système de défense aérienne S-500, rapporte la presse locale vendredi.