Le président équatorien fait appel à l'armée face aux heurts à Quito

Par
Le président équatorien Lenin Moreno a ordonné samedi l'imposition d'un couvre-feu sous la surveillance de l'armée à Quito et dans ses environs pour faire face aux heurts qui secouent la capitale depuis le début, il y a dix jours, d'un mouvement de protestation contre des mesures d'austérité.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

QUITO (Reuters) - Le président équatorien Lenin Moreno a ordonné samedi l'imposition d'un couvre-feu sous la surveillance de l'armée à Quito et dans ses environs pour faire face aux heurts qui secouent la capitale depuis le début, il y a dix jours, d'un mouvement de protestation contre des mesures d'austérité.