USA/Enquête russe: Whitaker va vérifier s'il doit se récuser

Par
Le ministre américain de la Justice par intérim, Matthew Whitaker, va consulter des représentants en matière d'éthique afin d'établir s'il est nécessaire qu'il se récuse de certaines procédures, a déclaré lundi le département de la Justice.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

WASHINGTON (Reuters) - Le ministre américain de la Justice par intérim, Matthew Whitaker, va consulter des représentants en matière d'éthique afin d'établir s'il est nécessaire qu'il se récuse de certaines procédures, a déclaré lundi le département de la Justice.

Cette annonce intervient alors que les démocrates ont demandé à Matthew Withaker, nommé par le président américain Donald Trump au lendemain des élections de mi-mandat la semaine dernière, de se récuser dans l'enquête menée par le procureur spécial Robert Mueller sur l'ingérence russe présumée dans l'élection présidentielle américaine de 2016 et une possible collusion avec l'équipe de campagne Trump.

Whitaker est "pleinement résolu à suivre toutes les procédures appropriées du département de la Justice, dont la consultation de haut représentants en matière d'éthique sur ses responsabilités de supervision et les questions pouvant justifier une récusation", a dit dans un communiqué une porte-parole, Kerri Kupec.

L'enquête russe était jusqu'à présent placée sous l'autorité de Rod Rosenstein, le numéro 2 du département de la Justice, qui a nommé le procureur spécial Robert Mueller en mai 2017.

Rosenstein supervisait l'enquête depuis que l'ex-ministre de la Justice, Jeff Sessions, avait décidé de se récuser dans cette affaire en raison des contacts qu'il avait eus avec des représentants russes alors qu'il participait à la campagne Trump.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale