«Le Temps» parle des «liaisons genevoises de Jérôme Cahuzac»

Par

Le quotidien suisse a interrogé Michel Dérobert, secrétaire général de l’Association des banquiers privés suisses sur le déplacement du ministre début 2010 en Suisse. Selon Jérôme Cahuzac, ce déplacement était professionnel. Ce dont doute Michel Dérobert : «Je pars de l’idée qu’il n’était pas en service commandé. Si c’était le cas, il aurait dû le dire. Dans le cas contraire, il est libre de ses déplacements et de rencontrer qui il veut. »

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le quotidien suisse a interrogé Michel Dérobert, secrétaire général de l’Association des banquiers privés suisses sur le déplacement du ministre début 2010 en Suisse. Un déplacement destiné à fermer son compte UBS pour le transférer à Singapour, selon nos informations. D'après Jérôme Cahuzac, ce déplacement était professionnel, il l'a dit sur RTL le 5 décembre. Ce dont doute Michel Dérobert : « Je pars de l’idée qu’il n’était pas en service commandé. Si c’était le cas, il aurait dû le dire. Dans le cas contraire, il est libre de ses déplacements et de rencontrer qui il veut. »