Royaume-Uni: la majorité absolue pour Johnson ouvre la voie à un Brexit en janvier

Les conservateurs britanniques, emmenés par le premier ministre Boris Johnson, ont réussi leur pari d’une campagne centrée sur le Brexit, tandis que le parti travailliste de Jeremy Corbyn a perdu quelque 60 sièges en deux ans. Le raz-de-marée indépendantiste en Écosse relance les scénarios d’éclatement du Royaume-Uni.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Majorité absolue pour les conservateurs de Boris Johnson, effondrement du parti travailliste de Jeremy Corbyn dans ses fiefs traditionnels, succès historique pour le parti indépendantiste écossais (SNP) de Nicola Sturgeon : les résultats des législatives anticipées du 12 décembre vont débloquer, au moins à court terme, l’impasse politique au Royaume-Uni, en préparant le terrain à une sortie de l’UE en janvier.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal