Libéré, le prince saoudien Alwalid dote un club de football

Par
Le prince saoudien Alwalid ben Talal, sorti il y a deux semaines du palace où il était retenu dans le cadre d'un vaste opération anti-corruption, a annoncé mardi qu'il répondait à l'appel du gouvernement et donnait plus de 400.000 euros à un club de football de Ryad.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

RYAD (Reuters) - Le prince saoudien Alwalid ben Talal, sorti il y a deux semaines du palace où il était retenu dans le cadre d'un vaste opération anti-corruption, a annoncé mardi qu'il répondait à l'appel du gouvernement et donnait plus de 400.000 euros à un club de football de Ryad.