Données personnelles, Snowden : le baroud d'honneur du Parlement européen

À quelques semaines des élections, les eurodéputés ont voté deux textes symboliques : une résolution tirée d'un rapport d'enquête sur les révélations d'Edward Snowden, demandant la suspension de certains accords avec les Etats-Unis, et une réforme de la directive sur les données personnelles de 1995.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Le Parlement européen a envoyé, mercredi 12 mars, un signal fort en faveur d’une meilleure protection de la vie privée des citoyens en adoptant deux textes particulièrement offensifs : l’un sur « le programme de surveillance de la NSA » et l’autre sur la réforme de la législation sur les données personnelles.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal