Rodrigo Duterte fait sortir les Philippines de la Cour pénale internationale

Par
Le président philippin Rodrigo Duterte va retirer son pays des Etats reconnaissant la Cour pénale internationale (CPI), affirmant être la victime d'attaques de la part de l'Onu et d'infractions à la présomption d'innocence.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MANILLE (Reuters) - Le président philippin Rodrigo Duterte va retirer son pays des Etats reconnaissant la Cour pénale internationale (CPI), affirmant être la victime d'attaques de la part de l'Onu et d'infractions à la présomption d'innocence.