Bataille tragique autour du sauvetage des migrants en Méditerranée

Par

Grâce aux ONG, des centaines, voire des milliers de migrants sont régulièrement sauvés en Méditerranée. Pourtant, elles font face à une campagne de dénigrement sans précédent, tandis que les États européens financent la Libye pour que ce pays empêche les embarcations d’arriver sur les côtes italiennes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les migrants continuent d’affluer par milliers en Europe (plus de 73 100 arrivées par voie de mer depuis le début de l’année selon l’Organisation internationale pour les migrations), lancés au départ des côtes libyennes dans de fragiles canots pneumatiques surchargés. Lundi 12 juin 2017, 724 personnes ont été débarquées à Palerme, en Sicile ; entre 50 et 100 seraient mortes noyées. En 72 heures, au cours du week-end, près de 3 800 personnes auraient été secourues, et 800 ont été reconduites en Libye.