Pour Barnier, pas besoin de repousser les négociations du Brexit

Négociateur du Brexit pour le compte de l’Union européenne, le Français Michel Barnier veut commencer la négociation avec Londres « aussi vite que possible », malgré la crise politique au Royaume-Uni, explique-t-il dans un entretien donné à plusieurs titres de la presse européenne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les négociations entre le Royaume-Uni et les 27 devaient s’ouvrir – enfin – lundi 19 juin à Bruxelles, mais l’extrême fragilité politique de Theresa May après les législatives du 8 juin complique à nouveau le calendrier. Pour Michel Barnier, responsable des négociations pour le camp européen, il n’est toutefois pas question de modifier le calendrier, comme il l’a fait savoir lors d’un entretien à plusieurs titres de la presse européenne, dont Le Monde.