Courriels de Clinton: L'ex-patron du FBI "s'est écarté" des procédures

Par
L'ancien directeur du FBI James Comey a commis une "sérieuse erreur de jugement" en annonçant quelques jours avant l'élection présidentielle américaine de novembre 2016 la réouverture de l'enquête sur les courriels d'Hillary Clinton, estime l'inspecteur général du département américain de la Justice dans son rapport publié jeudi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

WASHINGTON (Reuters) - L'ancien directeur du FBI James Comey a commis une "sérieuse erreur de jugement" en annonçant quelques jours avant l'élection présidentielle américaine de novembre 2016 la réouverture de l'enquête sur les courriels d'Hillary Clinton, estime l'inspecteur général du département américain de la Justice dans son rapport publié jeudi.