La CJUE maintient le gel de fonds de Makhlouf, cousin d'Assad

Par
La Cour de justice de l'Union européenne a confirmé jeudi le gel des avoirs de l'homme d'affaires syrien Rami Makhlouf, cousin du président Bachar al Assad, qui contestait cette sanction pour la période 2016-2017.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LUXEMBOURG (Reuters) - La Cour de justice de l'Union européenne a confirmé jeudi le gel des avoirs de l'homme d'affaires syrien Rami Makhlouf, cousin du président Bachar al Assad, qui contestait cette sanction pour la période 2016-2017.