Brésil: La Cour suprême estime qu'il faut punir pénalement l'homophobie

Par
La Cour suprême brésilienne a jugé jeudi que l'homophobie devait être punie pénalement dans le cadre de la législation actuelle en attendant que le Congrès établisse une loi spécifique en la matière, une décision qui va à l'encontre de la position du président Jair Bolsonaro.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

SAO PAULO (Reuters) - La Cour suprême brésilienne a jugé jeudi que l'homophobie devait être punie pénalement dans le cadre de la législation actuelle en attendant que le Congrès établisse une loi spécifique en la matière, une décision qui va à l'encontre de la position du président Jair Bolsonaro.