États-Unis : les syndicats se frayent un passage dans la présidentielle

Par

Samedi 11 août, 40 000 travailleurs syndiqués se sont réunis à Philadelphie, à quelques jours des conventions nationales des partis. Pour enrayer leur déclin, ils s'ouvrent aux analyses des Occupy et autres 99 % afin de « parler aussi des difficultés de la classe moyenne inférieure ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Philadelphie, de notre envoyée spéciale