Après l’effondrement d’un pont à Gênes, l’exécutif italien veut un audit

Par La rédaction de Mediapart avec Reuters

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’effondrement d’un pont autoroutier près de Gênes, dans le nord-ouest de l'Italie, mardi 14 août, a fait au moins 42 morts et 15 blessés, dont une douzaine dans un état grave, selon un bilan communiqué mercredi par le procureur de la ville, Francesco Cozzi. Plusieurs personnes sont également portées disparues.