L'archevêque australien Philip Wilson échappe à la prison

Par
L'archevêque australien Philip Wilson, condamné en juillet à un an de prison pour avoir couvert les agissements d'un prêtre pédophile il y a plus de 40 ans, n'ira pas en prison et purgera sa peine en résidence surveillée, rapportent mardi plusieurs médias australiens.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MELBOURNE (Reuters) - L'archevêque australien Philip Wilson, condamné en juillet à un an de prison pour avoir couvert les agissements d'un prêtre pédophile il y a plus de 40 ans, n'ira pas en prison et purgera sa peine en résidence surveillée, rapportent mardi plusieurs médias australiens.