La centrale nucléaire de Zaporijjia otage de la guerre russe en Ukraine

De nouveaux bombardements ont visé samedi la plus grande centrale nucléaire d’Europe, située dans le sud de l’Ukraine et occupée depuis le mois de mars par l’armée russe. Alors que Kyiv et Moscou s’accusent mutuellement, la communauté internationale craint une catastrophe nucléaire.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Alors que depuis plus d’une semaine la communauté internationale s’inquiète de l’état de la centrale nucléaire de Zaporijjia, dans le sud de l’Ukraine, celle-ci a été la cible, samedi 13 août, de nouveaux bombardements dont les forces russes et ukrainiennes s’accusent mutuellement.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal