Les armées européennes préoccupées par leurs missions de sécurité intérieure

Par
L'emploi de patrouilles militaires pour surveiller les rues des villes européennes et prévenir les attentats met en péril les opérations à l'étranger et pénalise les armées de l'Otan, jugent plusieurs chefs des armées européennes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BRUXELLES (Reuters) - L'emploi de patrouilles militaires pour surveiller les rues des villes européennes et prévenir les attentats met en péril les opérations à l'étranger et pénalise les armées de l'Otan, jugent plusieurs chefs des armées européennes.