Les gardiens de prison britanniques mettent fin à leur grève contre l'insécurité

Par
Plusieurs milliers de surveillants pénitentiaires britanniques ont repris le travail vendredi après six heures de débrayage pour dénoncer un niveau de violence sans précédent dans les prisons surpeuplées du Royaume-Uni et l'incapacité du gouvernement à assurer leur sécurité.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LONDRES (Reuters) - Plusieurs milliers de surveillants pénitentiaires britanniques ont repris le travail vendredi après six heures de débrayage pour dénoncer un niveau de violence sans précédent dans les prisons surpeuplées du Royaume-Uni et l'incapacité du gouvernement à assurer leur sécurité.