De Lyon à Madrid, Marion Maréchal recrute chez les nostalgiques de Franco

Par Daphné Gastaldi (We Report pour Mediacités-Lyon) et Alban Elkaïm (Mediacités-Lyon)

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Lyon (Rhône-Alpes) et Madrid (Espagne).– « Buena suerte ! » Dans une vidéo postée en juin dernier, Marion Maréchal (ex-Le Pen), en tenue estivale, souhaite « bonne chance » aux futurs élèves de l’Issep Madrid. Après Lyon, où l’ancienne députée du Front national a ouvert son « institut de sciences sociales, économiques et politiques » (Issep) en 2018, la petite-fille de Jean-Marie Le Pen exporte son laboratoire, destiné à former les futures élites de la droite ultra-conservatrice, en Espagne.