Le Kremlin ne parvient pas à tourner la page du scandale Navalny

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les dénégations répétées du régime russe, les versions « alternatives » et complotistes déroulées à l’envi par les médias proches du Kremlin n’y ont rien fait. L’affaire Navalny, du nom de cet opposant empoisonné le 20 août et qui récupère lentement à l’hôpital La Charité à Berlin, semble bien être celle de trop.