Trump provoque le chaos chez les républicains

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De notre correspondante à New York (États-Unis).- À un mois de l’élection présidentielle américaine, en pleine tempête à la suite de la diffusion d’un enregistrement dans lequel Donald Trump tient des propos obscènes sur les femmes, le candidat ne lâche rien. Plus que jamais, il se raccroche à sa base militante. Que celle-ci soit insuffisante pour gagner la présidentielle ? Que l’édifice du parti républicain tout entier soit en train de vaciller ? Donald Trump n’en a cure, il ne changera pas de stratégie ni de discours, même si Hillary Clinton le devance de 7 points en moyenne dans les sondages, même si les républicains peuvent également perdre leur majorité au Congrès lors des élections présidentielles et législatives du 8 novembre 2016. Non, Trump compte seulement multiplier les déplacements et tenir six événements de campagne par jour.