Nouvel échec de désignation d'un Premier ministre en Suède

Par
Le Parlement suédois a, comme prévu, refusé de voter la confiance à Ulf Kristersson, chef de file des Modérés, principale composante de l'Alliance de centre-droit, qui briguait le poste de Premier ministre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

STOCKHOLM (Reuters) - Le Parlement suédois a, comme prévu, refusé de voter la confiance à Ulf Kristersson, chef de file des Modérés, principale composante de l'Alliance de centre-droit, qui briguait le poste de Premier ministre.