Damas, Moscou et Ankara dénoncent le projet américain en Syrie

Par
Le gouvernement syrien, son allié russe et la Turquie ont haussé le ton lundi contre le projet de la coalition sous commandement américain de constituer une nouvelle force de gardes-frontières dans la région du nord de la Syrie contrôlée par les Kurdes et leurs alliés arabes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BEYROUTH/ISTANBUL (Reuters) - Le gouvernement syrien, son allié russe et la Turquie ont haussé le ton lundi contre le projet de la coalition sous commandement américain de constituer une nouvelle force de gardes-frontières dans la région du nord de la Syrie contrôlée par les Kurdes et leurs alliés arabes.